- ENTREE de SECOURS -



lundi 1 octobre 2012

A propos d'énergie gratuite


Longtemps une telle option a fait la une des journaux à scandale où la finalité était bien sûr de prendre les consommateurs pour des cons et qu'ils en auraient tant qu'ils veulent... à condition de payer !
Nous l'avons tous vu avec les savantes escroqueries des 'énergies renouvelables' où ils ont lancé des fabrications d'éoliennes géantes sans avoir seulement fait un essai préalable avec une !
Pales géantes qui nécessitent une armature solide et pesante. Lourdeur qui l'empêche de tourner ! Hahaha ! Pire encore, le principe était d'attraper le vent fort qui souffle en altitude. D'où des éoliennes de 200 mètres de haut ! où les pales se courbent, se plient en arrière, puis descendent où la faiblesse du vent les fait se redresser, puis remontent et se tordent, puis redescendent et, etc, etc se cassent ! Hahahaha !

14000 éoliennes abandonnées aux Etats-Unis ! 

Posté par Tory Aardvark 
Lundi 7 octobre 2013



Rigolez pas c'est le contribuable qui paye !
Notez la différence entre les moulins à vent ou les éoliennes du far-west hautes de 10 m qui servaient à pomper l'eau avec leurs 18 pales. Lames qui remplissaient totalement le disque afin que l'air qui passe ne puisse s'échapper au contraire des éoliennes géantes avec 3 pales et le vent qui passe entre ! Hahaha !


Mais, la question la plus importante est: "Existe t-il une énergie GRATUITE, EFFICACE et CONTINUELLE, qui fonctionne 7/7 jours et 24/24 heures et qui NE POLLUE PAS et où l'on peut habiter à côté SANS DANGER ?

OUI !

Oui et elle existe depuis des millions d'années presque partout sur Terre ! Mais pourquoi la découvririez vous que maintenant si elle est si sûre, si abondante, sans arrêt et surtout gratuite ? Parce que les autorités n'ont jamais voulu stopper la pollution ni les dépenses parfois abyssales et préférer importer de l'énergie afin de perpétuer l'appauvrissement des consommateurs. Cette énergie gratuite s'appelle l'énergie fluviale. Des roues à aubes (larges 'cylindres') occupent le fleuve d'un côté à l'autre avec seulement au milieu un passage aménagé pour laisser circuler librement les péniches. C'est cette force de tournoiement qui génère de l'électricité gratuite et perpétuelle. Ces roues à aubes peuvent être implantées tous les 300 ou 500 mètres et être aussi construite sous les ponts existant ou même servir de ponts elles-mêmes. Il n'est fait aucune consommation d'eau et produisent tout en silence ce que chaque citoyen attend du progrès intelligent.

Par ailleurs, je me suis intéressé aux voitures électrique et ai proposé des voitures électrique ... sans batteries !

Sans batteries ??! Est-ce possible ?

OUI !

Oui et... vous en avez déjà conduit ! (on parie ?). Ces voitures électrique ne demandent qu'à circuler librement en ville. Vous vous demandez comme est-ce possible ? Vous rappelez vous des tramways avec leur pantographe et catenaire semblables aux trains électrique d'aujourd'hui pareillement que ces auto-tamponneuses ou 'auto-scooters' que vous avez conduit à la fête foraine ?! Et bien, cette fonction est tout-à-fait possible ! 'Suffit' de mettre un grillage électrifié à 3 m du sol et, tous les véhicules munis de 'cane' verticale pourront même recharger leur 'mini'-batterie pour aller dans des impasses ou autres lieux non électrifiés et, servir aussi de supplément au moteur à essence que vous pouvez utiliser pour circuler sur autoroutes ou à la campagne !

Comme quoi la conduite en ville en silence (voiture légère !) et sans pollution est tout-à-fait possible !

L'éthanol de maïs Déception: Comment les politiciens et l'agroalimentaire ont tenté de faire taire les critiques et promouvoir une mauvaise idée

http://www.theautochannel.com/news/2008/05/22/087791.html

AAA dit l'éthanol-carburant peut endommager certaines voitures, l'EPA demande de le retirer des pompes 

http://huemaurice5.blogspot.fr/2012/12/aaa-dit-lethanol-carburant-peut.html

Vous avez dit 'voitures électriques' ? 

http://huemaurice5.blogspot.fr/2012/08/vous-avez-dit-voitures-electriques.html

Où les voitures invendues du monde vont mourir 

Soumis par Tyler Durden sur 16/05/2014 20:02 -0400 

http://lebulldozerdanslatete.over-blog.com/article-ou-les-voitures-nvendues-du-monde-vont-mourir-123652082.html
________________________________



La crise politico-financière

Comme il en a pu être évoqué lors des 'événements de Fukushima' où la 'rupture de confinement de réacteurs mal-en-point' pouvaient se dégrader (n°4 en particulier) et que l'hémisphère sud serait de 'sauver le monde' (due à l'immigration massive du Nord), les évènements financiers que nous vivons ces derniers temps portent à croire que la même destination des pays dits 'avancés' pourrait être le salut de ses habitants ! "Au secours les pays pauvres !"

Pittoresque mésaventure qu'est celle de nations qui se diraient 'modèles' et 'gendarmes du monde' en particulier ! Même si le Zimbabwé demeure une ambassade-pied-à-terre de la BCE et FED réunies, les autres pays de l'Afrique/Asie/Amérique du Sud n'en sont pas forcément au même point.

Ce qui est appelé "la crise financière" par les médias gouvernementaux (Presse écrite, radiodiffusée, télédiffusée et sites sur Internet) n'est pas une crise financière qui n'est qu'une résultance politique mais une crise politico-financière. Cela change la donne n'est-ce pas ?

Une banque (qu'importe son nom) est une entreprise privée qui réagit comme toutes entreprises privées suivant les politiques d'accords ou de non intéressement du ou des gouvernements. Et donc, il ne faut aller chercher bien loin l'origine du péril en la demeure. Aujourd'hui nous dit-on, ce serait les banques qui géreraient le monde ! Bigre ! Par quelle voie sont-elles élues ? Où va l'argent produit par le peuple ? aux banques ! et non à la Banque Nationale qui dans sa souveraineté constitue le Trésor Public. Ont-elles ce pouvoir de budgétiser les ministères et municipalités ? Non. Alors, où est passé la démocratie ?

Je ne pense pas qu'aujourd'hui il y ait encore une 'corruption de fonctionnaires' en donnant une enveloppe ou valise à tel ou tel 'représentant du peuple' pour qu'il ferme sa gueule car, l'argent ne fait pas tout et lasse ceux qui en ont trop. Je pense plutôt que l'enveloppe matelassée - comme pour signifier qu'il y a un lingot dedans - renferme exactement une balle de fort calibre. C'est-à-dire qu'il n'y a plus le choix que d'obéir aux ordres.

https://huemaurice5.blogspot.fr/2012/10/la-crise-politico-financiere.html

37 commentaires:

  1. La Réserve fédérale envoie des lettres de remerciements au Congrès pour les laisser détruire notre économie In Secret

    La Réserve fédérale continue à pomper jusqu'à cette «bulle économique» par imprudence d'imprimer de l'argent et en fixant des taux d'intérêt artificiellement bas, et le Congrès américain continue de rester à l'écart et leur permettre de détruire systématiquement notre économie.

    Le Congrès américain pourrait choisir de mettre fin à cette folie, à tout moment, mais la vérité est que le Congrès ne sera même pas d'adopter une loi qui permettrait au peuple américain pour voir ce qui se passe au cours de la Réserve fédérale. Le Congrès a voté contre chaque projet de loi qui autoriserait un audit complet de la Réserve fédérale. Alors les gars de la Fed continueront à être en mesure de détruire notre avenir en secret.

    En effet, en Juillet de la Réserve fédérale Ben Bernanke, président en fait envoyé cinq lettres de remerciements aux membres du Congrès qui ont donné des discours sur le parquet de la Chambre des représentants américaine en encourageant leurs collègues députés à voter contre le projet de loi pour vérifier la Fed. Depuis le Congrès américain continue de refuser de faire quoi que ce soit pour tenir compte de la Réserve fédérale, la Fed va continuer à imprimer des sommes sans précédent, il continuera à fixer les taux d'intérêt incroyablement bas et il va continuer à pomper jusqu'à la bulle de la dette dans le plus grand l'histoire du monde. Malheureusement, toutes les dettes bulles finissent par éclater, et lorsque celle-ci va va être un cauchemar financier différent de tout ce que nous avons jamais vu auparavant.

    C'était Politico qui a éclaté l'histoire des lettres de remerciement que la Réserve fédérale Ben Bernanke, président envoyés aux cinq membres du Congrès en Juillet. Bernanke a reconnu dans les lettres qu'il n'y a jamais eu aucun souci que la "vérification de la Fed" projet de loi fait passer à travers le Congrès et signé dans la loi, mais il était toujours extrêmement reconnaissant qu'un certain nombre de membres du Congrès se leva et publiquement dénoncé le projet de loi ....

    En Juillet, le président de la Fed a envoyé des lettres de remerciement à cinq membres démocrates du Congrès après avoir prononcé des discours sur le plancher de la Chambre exhortant les législateurs collègues de rejeter la "vérification de la Fed« projet de loi rédigé par le retrait républicain du Texas Ron Paul, un antagoniste du chef de la banque centrale.

    Leurs efforts ont échoué à vaincre le projet de loi, mais ils n'étaient pas en vain, du moins aux yeux de Bernanke.

    «Bien que le résultat du vote ne faisait aucun doute, votre volonté de défendre l'indépendance de la Réserve fédérale est grandement apprécié», Bernanke a écrit dans les lettres, qui ont été obtenus par POLITICO à travers une demande d'accès à l'information.

    Alors, à qui Bernanke a envoyé ces lettres ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  2. Selon Politico, la lettre de remerciements ont été livrés à US représentants Barney Frank, Elijah Cummings, Melvin Watt, Carolyn Maloney et Steny Hoyer.

    En refusant de prendre des mesures contre la Réserve fédérale, le Congrès américain est silencieusement approuver leurs politiques incroyablement stupides.

    Malheureusement, la plupart des Américains ne réalisent même pas que la Réserve fédérale a plus de contrôle sur notre économie que n'importe qui d'autre. La plupart des Américains qui sont réellement préoccupés par la politique sont occupés à discuter pour savoir si Obama ou Romney sera mieux pour l'économie quand il est en fait la Fed qui contrôle les leviers du pouvoir économique.

    Il suffit de penser à ce sujet.

    La Réserve fédérale a joué un rôle majeur dans la création de la bulle immobilière qui a gravement endommagé notre système financier il y a quelques années.

    Comme le graphique ci-dessous, après 9/11 de la Réserve fédérale a diminué les taux d'intérêt à des niveaux historiquement bas. Cela a permis aux acheteurs potentiels de maisons d'entrer dans les prêts hypothécaires beaucoup plus grands, et les grandes banques (dont la soi-disant Fed "réglemente") a commencé à faire des prêts au logement à presque n'importe qui avec une impulsion.

    Lorsque les taux d'intérêt ont commencé à revenir à des niveaux normaux en 2005, de nombreux propriétaires ont découvert que leurs hypothèques à taux variable a commencé à devenir beaucoup plus douloureux. En 2007, nous avons commencé à voir une vague massive de défauts de paiement. En 2008, le système financier s'est écrasé.

    En réponse à la crise financière de 2008, la Réserve fédérale a baissé les taux d'intérêt à des niveaux records. Le taux effectif des fonds fédéraux est essentiellement à zéro à ce moment-là, et la Fed a promis de maintenir les taux d'intérêt à des niveaux très faibles tout le chemin en 2015.

    Mais ne pas les taux d'intérêt artificiellement bas provoquent beaucoup de nos problèmes, en premier lieu ? Les planificateurs centraux plus à la Fed sont convaincus que c'est la bonne voie pour notre économie, mais peut-on vraiment vivre dans une bulle de taux d'intérêt zéro indéfiniment ? Ce ne sera pas éventuellement de causer des problèmes encore plus grands ? ....

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  3. - voir graphique sur site -

    La Fed est également de détruire notre économie en imprimant de l'argent avec insouciance.

    Il était une fois, la base monétaire américaine a progressé à un rythme très soutenu. Mais depuis la crise financière de 2008, Ben Bernanke, a été d'inonder le système financier avec de l'argent, ce qui a provoqué une explosion sans précédent dans notre offre de monnaie.

    Il n'est pas trop difficile de voir sur ce graphique que les folles "d'assouplissement quantitatif" politiques de la Réserve fédérale ont fait à notre base monétaire ....

    - voir graphique sur site -

    Heureusement, une grande partie de l'argent des précédents cycles d'assouplissement quantitatif est caché par les grandes banques comme des «réserves excédentaires» avec la Réserve fédérale, mais quand l'argent commence à couler dans «l'économie réelle» (et, à un certain point), nous allons avoir un problème majeur sur nos mains.

    Mais plus que triplé notre base monétaire n'était pas assez pour Bernanke. Il a récemment annoncé une nouvelle série de mesures d'assouplissement quantitatif, qui, dit-il durera indéfiniment.

    Fondamentalement, Bernanke prend un marteau pour le dollar américain. Notre devise est systématiquement détruite, et le Congrès américain est en attente et en faisant rien.

    Pour beaucoup plus sur les raisons de QE3 va être incroyablement destructrice pour notre économie, s'il vous plaît voir les cinq articles suivants ....

    - "QE3: Hélicoptère Ben Bernanke déclenche une attaque tous azimuts sur le dollar US "

    - "Comment le QE3 fera le riche encore plus riche tout en causant les niveaux de vie à l'automne pour le reste de nous "

    - "La Réserve fédérale a détruit systématiquement la sécurité sociale et les régimes de retraite de millions d'Américains "

    - " ? QE4 The Big banques de Wall Street se plaignent déjà QE3 Is Not Enough "

    - « Quantitative Easing n'a pas fonctionné pour la République de Weimar ou l'autre "

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. La Réserve fédérale semble penser que l'argent plus l'impression est toujours la solution à quoi que ce soit les problèmes économiques que nous rencontrons.

    Mais bien sûr, la Fed a été avilir notre devise depuis le début. Le système de la Réserve fédérale ensemble est conçu pour créer de l'inflation.

    Depuis le temps que la Réserve fédérale a été créé en 1913, le pouvoir d'achat du dollar américain est passée de 1,00 $ à seulement 4 centimes aujourd'hui.

    Et maintenant, Bernanke semble lié et déterminé à éliminer ces 4 derniers sous.

    Le système de la Réserve fédérale a également été conçu pour créer une spirale sans fin de la dette publique.

    Malheureusement, la plupart des Américains n'ont tout simplement aucune idée où vient l'argent. La plupart des Américains n'ont aucune idée que l'argent que la Réserve fédérale zappe à l'existence à partir de rien est prêtée au gouvernement US à intérêt. La plupart des Américains n'ont aucune idée que la raison principale pour laquelle nous sommes 16 trillions de dollars de dettes parce que c'est ce que le système a été conçu pour faire de nous.

    Aujourd'hui, la dette publique américaine est plus de 5000 fois plus grande qu'elle ne l'était lorsque la Réserve fédérale a été créé en 1913. Ce n'est pas arrivé par accident ....

    - voir graphique sur site -

    Non pas que nos politiciens devraient être décroché pour cela. Ils ont dépensé de l'argent comme s'il n'y avait pas de lendemain. La plupart d'entre eux ne se sont pas montré préoccupé par les propos de l'héritage de la dette qu'ils transmettent aux générations futures d'Américains.

    Si nos politiciens avaient été plus responsable, la dette nationale serait toujours là, mais ce serait à un niveau beaucoup plus facile à gérer.

    Si nous voulons absolument nous débarrasser de notre dette nationale, la Réserve fédérale doit être aboli.

    Il n'y a pas d'autre moyen.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  5. Et la dette publique n'est pas la seule bulle que la Réserve fédérale a gonflé.

    Ce qui suit est un graphique qui montre la croissance de toutes les formes de la dette (gouvernement, entreprises, consommateurs, etc) aux États-Unis. Le montant total de la dette aux Etats-Unis est passée de moins de 2 billions $ à plus de $ 55 milliards de dollars sur les 40 dernières années ....
    - voir graphique sur site -


    Comment dans le monde pourrait-on avoir été tellement dépourvus de sens ?

    Comment dans le monde nous laissons le montant total de la dette dans notre pays pour obtenir plus de 27 fois plus grande au cours des 40 dernières années ?

    Comme vous pouvez le voir, il y avait un léger "hoquet" dans la bulle à la suite de la crise financière de 2008, mais maintenant il a renoué avec la croissance.

    A ce stade, notre système financier dans son ensemble est basé sur la dette, et si la bulle de la dette ne continue pas à augmenter la chose entière va s'effondrer.

    Mais aucune bulle financière se développe toujours. L'histoire a prouvé que nous encore et encore.

    À un certain moment cette bulle va éclater.

    Lorsque c'est le cas, soit nous l'expérience d'un effondrement déflationniste ou un effondrement hyperinflationniste selon la façon dont "les pouvoirs en place" répondre à ce qui se passe.

    L'histoire nous a montré que l'effondrement financier est souvent accompagnée par des bouleversements sociaux. Plusieurs fois, il conduit même à la guerre.

    Alors qu'est-ce qui va se passer aux Etats-Unis où notre effondrement économique qui se passe ?

    C'est une très bonne question.

    Comment pourriez-vous y répondre ?

    http://theeconomiccollapseblog.com/
    ---------------------

    Je ne pense pas qu'aux courriers envoyés il y ait eu (comme avant ?) un chèque pour que le réceptioniste ferme sa gueule mais plutôt une photo de JFK, car, ce qui se passe aujourd'hui dépasse la corruption. Disons que la position se durcit !

    RépondreSupprimer
  6. Here Is Who Gets Taxed To Fund The French 'Fairness Doctrine' Socialist Dream

    Soumis par Tyler Durden sur 30/09/2012 22:28 -0400



    Comme nous l'avons mentionné précédemment, le budget français peut se résumer comme des dépenses de l'Etat qui seront gelées (non coupées), l'augmentation des cotisations fiscales et sociales pour les ménages et les entreprises verront environ 8% de leurs actuels bénéfices après impôts aspirés par le gouvernement. Mais il est des revenus élevés qui font face à un ajustement brutal. Du côté des ménages, la Société Générale prend note des mesures phares seront les suivants: une nouvelle impôt sur le revenu de 75% sur les revenus de € 1 million ou plus , l'impôt sur la fortune (ISF) bande pour revenir au statu quo ante (avant que M. Sarkozy), l'imposition des revenus du capital en conformité avec les revenus du travail, et de nouvelles limites sur les allégements fiscaux ou d'un gel de l'impôt sur le revenu horaire (sauf pour les personnes à faible revenu). Le gouvernement s'attend à ce que des reçus d'impôt passeront de 59 milliards € en 2012 à € 72.6bn en 2013 (+23%). L'impôt sur les bénéfices devrait diminuer pour les 8 déciles inférieurs (80% des revenus les plus faibles) et que la majeure partie des augmentations d'impôts auront une incidence sur le top 5% des revenus.

    Une règle simple suggère que ces derniers ménages pourraient subir une augmentation de 40 à 50% de leur facture d'impôt sur le revenu.

    - voir graphique sur site -

    http://www.zerohedge.com/news/2012-09-30/here-who-gets-taxed-fund-french-fairness-doctrine-socialist-dream

    RépondreSupprimer
  7. La France dévoile Budget une «Croissance-Killer" Pour 2013

    Soumis par Tyler Durden sur 30/09/2012 19:49 -0400



    Suivant de près sur les talons de budget de l'Espagne et la débâcle d'audit bancaire, la France se prépare à dévoiler son budget (entreprise de taxation, les banquiers, et de la bière). Le spin positif sera assourdissant que les politiciens sont déjà proclamant «réalistes et ambitieux» les objectifs de croissance que l'obtention de «sur les rails» le pays. UnMondeLibre commentaires d'Emmanuel Martin «Quelle ironie ? Le candidat aux présidentielles françaises qui a déjà fait campagne avec le slogan de la «la croissance par rapport à l'austérité» est maintenant, en tant que président, s'apprête à donner aux Français le plus grand choc fiscal de plus - un tueur en croissance qui est ". Qu'est-ce qui importe, c'est le type de voie de la responsabilité financière, et, malheureusement, M. Hollande a choisi «d'austérité avec plus d'impôts et pas de «réforme. La France étant un acteur incontournable dans la région euro-jeu, on se demande si cela pourrait effectivement ne signifie pas la fin de l'Euro plus tôt.

    Par Emmanuel Martin d'Un Monde Libre ,
    France: un budget à croissance-Killer pour 2013:

    Quelle ironie. Le candidat aux présidentielles françaises qui a déjà fait campagne avec le slogan de la «croissance par rapport à l'austérité» est maintenant, en tant que président, s'apprête à donner aux Français le plus grand choc fiscal de plus - un tueur en croissance qui est.

    La France a été budget 2013 dévoilé vendredi et il est «l'effort de rigueur le plus important en 30 ans", selon M. Hollande ... lui-même. Suite à la défense de son prédécesseur de la «règle d'or», le président socialiste a l'intention de réduire le déficit à 3% l'an prochain (contre 4,5% en 2012) afin de ne pas être «dans la main des marchés".
    Bien sûr, les investisseurs du marché peut être heureux avec l'apparente «gravité» du président socialiste. Bien sûr, l'Allemagne peut être heureuse de voir que "Flamby" est finalement de revenir à la «réalité» après ses promesses électorales.

    Sauf que la réduction des déficits n'est pas la clé du problème de la France en tant que tel. Cela dépend de la façon dont le gouvernement qu'il effectue. Ainsi, derrière la rhétorique de «courageux, responsable" du budget, ou même un «budget de conquête», la réalité est que ce budget est essentiellement basé sur des augmentations d'impôt (€ 24 milliards) - et non des réductions de dépenses (10 milliards €). Dans un pays où plus de 56% du PIB en dépenses publiques et la dette publique explose à présent près de 90% du PIB, un gouvernement «responsable» a été prévu de lancer un effort sérieux en termes de réformes visant à réduire le niveau des dépenses publique en premier.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. Pourtant, la pression fiscale totale passera de 44,9 à 46,3% du PIB alors que les dépenses du gouvernement seront "stabilisées" à 56,3% du PIB. Les recettes de l'impôt devraient augmenter de 25% (à partir de € 59 milliards à € 73bn). Une nouvelle tranche de revenu fiscal est créé au dessus de € 150.000 avec un taux d'imposition marginal de 45%, avec bien sûr la fameuse taux de 75% pour les revenus (du travail seulement) au-dessus de € 1mn. Cette plus forte progressivité n'est pas une bonne recette pour incitation à investir et créer un groupe d'entrepreneurs a appelé "le pigeon" (le pigeon veut dire que quelqu'un qui paie pour tout le monde - mais cet oiseau peut aussi voler) a déjà prévu des manifestations le 7 Octobre. Impôt sur les sociétés devrait augmenter de 30% à € 52 milliards (en particulier de la réduction des déductions fiscales des grandes entreprises). On voit difficilement comment les questions de la France de chômage élevé (qui a récemment atteint 10%) et le manque de compétitivité due au travail de haut - social - les coûts seront aidés par une telle politique (surtout après que le gouvernement l'été dernier a choisi de réduire l'âge de la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans - ce qui est coûteux, et augmenté le salaire minimum national).

    Aujourd'hui, le gouvernement maintient que la plupart de l'effort fiscal sera supporté par les ménages riches et les grandes entreprises. Cela ressemble à une "lutte des classes" vision, même si l'on sait maintenant que de frapper les riches est, en fin de compte, pour frapper les pauvres.
    Soit parce que les riches investissent moins ou ailleurs, mais, en fait, il s'avère que, selon un impôt sur l'administration de l'Union, 16 millions de foyers fiscaux (sur 36 millions) sera blessé par une augmentation de revenus, étant donné le gel du barème de l'impôt. Le plafond de la part de réduction d'impôt par enfant est réduite à partir de € 2.300 à € 2.000, ce qui nuira aux familles de la classe moyenne qui paient l'impôt sur le revenu. La nouvelle taxation des plus-values et épargne va pénaliser les épargnants pauvres et moyennes de classe. En outre, une mesure prise cet été par le gouvernement a déjà réduit le pouvoir d'achat des «travailleurs»: la suppression de la non-imposition des heures supplémentaires.

    La masse salariale du gouvernement est "gelée" à € 80 milliards - ne se réduit pas. Même la réduction du budget de la «non essentiels» Ministère de la Culture est de petite taille (à partir de € 2,54 milliards à 2,43 milliards d'euros - soit à peine 110 M € ... Différence). Oui, 12 300 emplois seront supprimés dans les différents ministères. Mais 11'000 nouveaux emplois publics seront créés, et c'est au-dessus de l'à peu près 6800 déjà créé cet été. La règle de non-remplacement de la retraite des fonctionnaires mis en place par M. Sarkozy était supprimées. Même quand il est affirmé que les programmes gouvernementaux seront réduits (mais le Premier ministre Jean-Marc Ayrault n'a pas mentionné au cours d'une émission de télévision la nuit jeudi), il est difficile de voir où sont les 10 milliards € sera trouvée.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  9. Une étude récente du NBER par Alberto Alesina, Carlo Favero et Francesco Giavazzi constate que les ajustements budgétaires axées sur les dépenses sont "associés aux récessions mineures et de courte durée, dans de nombreux cas sans récession à tous" tandis que "fondés sur l'impôt des ajustements» sont associés à prolonger et profonde récession" Il est grand temps que la France rationalise son administration au sérieux (par des couches de supprimer son système décentralisé, par exemple, le Département -. une couche du gouvernement local) et réduit ses dépenses publiques. M. Sarkozy était sans doute un grand dépensier, et sous sa dette publique a augmenté d'environ 30% (ce qui affaiblit les critiques de l'opposition aujourd'hui), mais l'effort de rationalisation des dépenses publiques a été lancé il ya cinq ans avec la Revue générale des Politiques Publiques (un sorte d'analyse coûts-avantages des politiques publiques de la France pour réformer le gouvernement) et c'était un bon début. Ce nouveau gouvernement semble l'avoir jeté.

    Enfin, citons l'habitude hypothèse optimiste quant à la croissance l'année prochaine. Le gouvernement a commencé avec une prévision de 1,2%, puis a choisi de 0,8% pour le budget 2013. Mais les économistes prévoient 0,3%. La différence n'est pas aussi mineure et 0,1% est égal à 1 Md €. Comme il est évident que le choc d'imposition diminuera l'économie, on ne peut qu'être surpris par les prévisions de croissance du gouvernement pour les prochaines années: 2% !

    Après près de quarante ans de budgets en déficit, France a finalement tourné vers la responsabilité fiscale aient pu paraître comme de bonnes nouvelles. Mais ce qui compte est le type de voie de la responsabilité financière, et, malheureusement, M. Hollande a choisi «d'austérité avec plus d'impôts et pas de réforme". La France étant un acteur incontournable dans la région euro-jeu, on se demande si cela pourrait effectivement ne signifie pas la fin de l'Euro bientôt.

    Et la Deutsche Bank Résumé de l'état de la France:
    France: le modèle épuisé:

    La France a été défiant la gravité avec trois trimestres consécutifs de stagnation du PIB. Cependant, nous nous attendons à une franche récession au 2e semestre 2012, avec deux trimestres de contraction du PIB, suivi par seulement dynamisme de la reprise. En effet, la demande intérieure est confronté à deux vents contraires: d'austérité salariale et l'austérité budgétaire, tandis que les exportations sont frappées par le ralentissement de la demande extérieure. Modèle économique de la France depuis le début de l'union monétaire, où les gains de productivité sont acheminés à la croissance des salaires réels et de la consommation, a touché ses limites.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  10. Au 1er trimestre 2012, la part des salaires dans la valeur ajoutée brute des entreprises a grimpé à 68,5%, niveau le plus élevé depuis 1986. Symétriquement, global rentabilité des entreprises a reculé à 13,0%, le deuxième plus bas depuis 1986. Cela suggère que le combat actuel d'austérité salariale - la croissance des salaires réels est négative depuis T4 2010 doit se poursuivre. Même s'il ne s'est pas effondré, comme il l'a fait dans la périphérie, les dépenses de consommation n'est plus un moteur de la croissance en France, où il se situe maintenant à seulement 1,6% au-dessus de son niveau pré-récession en 2008, sous-performant l'Allemagne (+3,8%). Nous ne prévoyons pas de renversement de cette tendance au cours de la période de prévision.
    - voir graphique -

    Les deux tiers de l'ajustement budgétaire discrétionnaire pour 2013 (1,5% du PIB au total) proviennent de taxes plus élevées. Bien que ce soit une approche manuel lors de la consolidation au milieu de mauvaises conditions cycliques, ce ne sera pas augmenter le PIB potentiel dans un pays où le fardeau fiscal s'établit à 43,7% en 2011 contre 39,5% dans la zone euro. Une part importante des hausses d'impôt aura une incidence sur les entreprises, en particulier la suppression de la déductibilité totale des intérêts payés sur la dette, ainsi que les limites à la capacité de compenser les bénéfices nationaux avec des pertes dans les filiales étrangères. Cela va ajouter à la détérioration actuelle de la situation financière du secteur des entreprises, qui à leur tour aggraver l'austérité salariale et appuyer les dépenses en capital, qui jusqu'à présent a plutôt bien résisté (le taux d'investissement du secteur des entreprises au début de 2012 était encore de près de 2 points au-dessus de sa moyenne à long terme).

    Nous estimons que la croissance officiel prévoir pour 2013 (+0,8%) est optimiste. Par conséquent, en dépit d'un effort louable discrétionnaire, nous pensons que la France est peu probable d'atteindre son objectif de déficit pour 2013 à 3,0% du PIB. l'avenir, la vitesse de la reprise en 2014 dépendra de la capacité du gouvernement d'imposer des réformes structurelles, notamment sur le marché du travail. Conseils de communication officielles à ces efforts, mais très peu a été énoncé jusqu'à présent.

    http://www.zerohedge.com/news/2012-09-30/france-unveils-growth-killer-budget-2013

    RépondreSupprimer
  11. Le taux de chômage zone euro à des niveaux records

    Soumis par Tyler Durden le 10/01/2012 08:21 -0400

    De Bullion Gold GoldCore


    AM d'aujourd'hui correctif a été 1,770.50 USD, EUR 1,372.80 et 1,096.01 EUR par once.
    fix vendredi matin était de USD 1,781.00 EUR, GBP 1,098.77 1,374.65 et l'once.

    Argent se négocie à 34.40/oz $, € et £ 26.80/oz 21.40/oz. Platinum se négocie à 1,665.00 $ / oz, palladium à 633.30/oz $ et le rhodium à 1.100 $ / oz.

    Or a fléchi de 4,00 $ ou 0,23% à New York, le vendredi et fermé à 1,773.30 $. Argent est tombé à un plus bas de 34,27 $ et fini avec une perte de 0,35%. L'or et l'argent sont demeurés relativement inchangés pour la semaine. Euro or a atteint un nouveau sommet de € 1,381.15.

    Or était en baisse lundi après avoir vu sa plus forte hausse trimestrielle depuis plus de deux ans, car il suit un euro plus faible sur la lutte de l'Espagne pour maîtriser ses finances profondément investisseurs troubles.

    Moody 's Investors Service prendra une décision sur la cote de crédit de l'Espagne et il peut être plus tard aujourd'hui ou le seront prochainement.

    Les préoccupations budgétaires de l'Espagne ont contribué à l'envoi de l'euro à son plus bas niveau en 3 semaines, et rend l'or dollar américain moins attrayant pour les acheteurs détenant d'autres devises. Or Dollar prix était +0,01% sur la semaine pratiquement inchangé mais il y avait une hausse de 0,8% de l'indice du dollar.

    Le niveau d'endettement de l'Espagne sont appelés à augmenter l'année prochaine de faire pression sur le gouvernement pour demander de l'aide. Demain, l'Espagne a une conférence pour ses chefs régionaux de gouvernement. Appel de la Catalogne pour des élections anticipées montre les régions discorde sentir contre Madrid et sera à nouveau l'accent sur le sort des gouvernements régionaux espagnols.

    Les données économiques de la Chine ont montré 7 trimestres consécutifs de contraction de lundi. Hong Kong et la Chine sont fermés cette semaine pour les jours fériés.

    Au Japon, la Banque du Japon Tankan rapport a montré que la confiance des entreprises a chuté de -1 à -3 en Juin, son 4ème trimestre droite de sentiment négatif.

    suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. US économique met en évidence cette semaine suivre: Lundi - Indice ISM et des dépenses de construction. Mercredi - emploi ADP, ISM des services, et procès-verbaux du FOMC. Jeudi - Revendications chômage et ordonnances usine. Vendredi - les données de septembre emplois et de crédit à la consommation.

    Aujourd'hui, à Indianapolis, dans l'Indiana, président de la Fed, Ben Bernanke, fera une rare apparition devant l'Economic Club of Indiana, qui sera suivie par les investisseurs et les marchés cherchent des indices sur l'avenir de l'économie américaine dans les dernières semaines de la campagne présidentielle.

    Le discours de Bernanke à midi, à l'Indiana Convention Center vient juste quelques jours avant le premier débat présidentiel à Denver entre le président Obama et challenger Mitt Romney où la vision des deux candidats sur l'avenir économique de l'Amérique sera sur scène.

    Mardi, le procès-verbal de la réunion de la banque centrale américaine de Septembre sera publié.

    Les chiffres du chômage zone euro s'est établi à 11,4% en Août. Ces données ont été compilées pour les 17 pays de la monnaie unique et correspond aux données de Juin et Juillet, après leurs chiffres ont été revus à la hausse.

    Ceci est le plus élevé depuis qu'ils ont commencé à enregistrer les demandes zone euro au chômage en 1995. Dans une région où ces diverses économies Allemagne reste à 5,5%, tandis que la dette assiégée Espagne est à 25,1%.

    Cela montre clairement que la crise économique en Europe est loin d'être terminée et les doutes exprimés certainement que le plan d'achat d'obligations BCE peut ressusciter l'économie. La BCE vise l'économie se contracter de nouveau à -0,40% contre une prévision antérieure de -0,10%.

    La production manufacturière a diminué pendant 14 mois consécutifs et les entreprises doivent continuer à couper dans le gras de leurs organisations au cours de cette période de récession.

    Le rapport a montré que 18,2 millions de personnes étaient sans emploi en Septembre, ce qui représente une augmentation de 34.000 personnes par rapport au mois précédent.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  13. Comme le niveau de vie baisse et les moyens de subsistance sont la colère des électeurs misérable est de plus en plus palpable, surtout dans les pays tels que l'Espagne et la France. L'histoire fournit de nombreux enseignements sur les conséquences politiques de la détachés des politiques économiques et de leurs effets réels. Stratagèmes d'Europe du Nord dans la réécriture accord préalable appui de la dette bancaire pourrait créer un précédent dangereux et déchirer les liens ténus de confiance entre les gouvernements - qui, après devons tous agir ensemble si elles sont toujours à forger une solution à leur situation économique actuelle.

    Pour les dernières nouvelles et des commentaires sur les marchés financiers et de l'or, nous suivre sur Twitter.

    http://www.zerohedge.com/news/2012-10-01/eurozone-unemployment-record-levels

    RépondreSupprimer
  14. La Chine "stimule" l'économie en suspendant les péages routiers pour la Golden Week - End Up millions coincé dans les embouteillages

    Soumis par Tyler Durden le 10/01/2012 09:22 -0400

    ChineShenzhenYuan

    Celui-ci est pour l'acte du pas bon keynésien va fichiers impunis. Dans le cadre de la célébration de sa Semaine des 8 Journées dorées, les planificateurs centraux de la Chine ont décidé de faire une bonne chose pour le peuple et supprimer tous les péages de voies rapides. C'était l'explication populiste. La base était que cet acte serait en quelque sorte de stimuler l'économie. Hélas, alors que les mêmes personnes peuvent avoir économisé un peu d'argent de transit dans le processus, ce qu'ils n'ont pas sauvé était le temps de transit. Comme le sud de la Chine Morning Post rapports, des millions ont été rapidement coincé dans les embouteillages en raison de la générosité du bureau politique. De SCMP: "Une offre par les autorités pour stimuler l'économie par la suspension des péages routiers pour la "semaine" de vacances d'or a embouteillages énormes à travers le continent hier, alors que près de 86 millions de voyageurs sont descendus dans les rues C'est 13,3 pour cent de plus que le premier jour de la fête nationale l'année dernière. " Et puis, le plaisir commence.

    "Un voyageur blogué qu'il ne pouvait se déplacer de 200 mètres en une heure sur la voie express Zhengzhou à Shijiazhuang dans la province du Henan. D'autres ont dit la file d'attente de voitures sur l'autoroute Guangzhou à Shenzhen était de 40 kilomètres de long. Toutes les routes menant hors de Guangdong ont été brouillées, avec des voitures se déplaçant à environ un kilomètre à l'heure, devant des barrières de péage. provinciaux de gestion du trafic autorités ont estimé le trafic sur les voies rapides augmenterait de 40 à 80 pour cent par rapport à la même période l'an dernier, la spéciale de Shenzhen Zone Daily. populaire Daily a rapporté des dizaines d'accidents sur 24 routes au continent, aggravant la congestion. "

    En savoir plus:

    A partir de minuit, le samedi jusqu'à minuit ce dimanche - la durée du séjour combiné de la mi-automne hier festival et la fête nationale - véhicules à passagers transportant jusqu'à sept personnes sont exemptées du paiement des péages.

    C'est la première fois depuis des décennies que le gouvernement a suspendu les droits de péage notoirement élevés pour une grande fête publique, avec le déménagement à venir comme la consommation tombe au milieu d'un ralentissement de la croissance économique.

    Les signes avant-coureurs étaient là avant même que les péages ont été suspendues. À Guangzhou, les voitures faisaient la queue avant minuit le samedi, attendant sans frais de voyages pour commencer. Le trafic a été soutenue dans les principaux postes de péage d'autoroute avant l'aube. De longues files apparaissaient sur toutes les autoroutes de Beijing 17 par 6h du matin, anéantissant les espoirs de nombreux voyageurs de faire un démarrage précoce de la fête.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  15. L'après-midi, les internautes avaient fait des dizaines de milliers de messages microblog sur les embouteillages.

    "Je suis parti à 5h30 du matin et ne pas s'approcher de la frontière entre le Guangdong et du Hunan jusqu'à 16h30 ", a déclaré Xiong Junhui, un résident de Shenzhen, en notant que le voyage était d'environ 400 kilomètres.

    Xiong et son mari se dirigeaient vers Mang Mountain National Forest Park dans le Hunan, et s'attendent à la politique, sans frais pour les sauver entre 300 yuans (HK $ 367) et 400 yuans dans leur cheminement. «Il est intéressant d'attendre pendant un certain temps sur la route de bénéficier de l'exonération de péage," a déclaré Xiong. "Mais l'embouteillage qui me rend si fatigué, et maintenant je veux déjà rentrer à la maison."

    So .. pas de relance économique ?

    En bref, 4ever miracles keynésienne! Mais ne vous inquiétez pas, la célébration de l'année prochaine et la semaine d'or Roat-sans suspension aura un résultat différent.

    http://www.zerohedge.com/news/2012-10-01/china-stimulates-economy-suspending-road-tolls-golden-week-millions-end-stuck-traffi

    RépondreSupprimer
  16. Des milliers de portugais protestent contre les coupures

    Des milliers de Portugais ont protesté samedi contre l'austérité, le renforcement de leur opposition du pays de sauvetage 78 milliards € d'avance sur nouvelles réductions de dépenses et des hausses d'impôts qui seront annoncées en 2013 par le gouvernement du projet de budget.
    20:06 BST le 29 septembre 2012

    La manifestation pacifique organisée par le syndicat CGTP est venue après que le gouvernement de centre-droit ait enflammé la colère générale ce mois-ci avec une hausse des taxes de sécurité sociale qui ont menacé de mettre fin à l'acceptation du Portugal jusqu'à l'austérité sociale de haut niveau.
    Face aux critiques des syndicats, des politiciens de l'opposition et les entreprises, le gouvernement a annulé la hausse d'impôt. Mais il est maintenant de se précipiter pour trouver des mesures alternatives à adopter dans son budget 2013 pour que le pays respecte ses objectifs financiers en vertu de son plan de sauvetage de l'Union européenne, Banque centrale européenne et du FMI, la troïka soi-disant.
    Les manifestants ont défilé dans le centre-ville de Lisbonne, en criant: «Que la lutte continue» et brandissaient des banderoles indiquant «Allez au diable Troïka, nous voulons que nos vies en arrière."

    "Il y a un an le premier ministre nous a dit que la solution aux problèmes du pays a été l'accord avec la troïka", a crié CGTP tête Armenio Carlos lors d'un discours.
    "Mais nous avons déjà vu ce film en Grèce, il s'agit d'une route sans issue, nous poussant vers le précipice», dit Carlos marcheurs qui s'amoncelaient dans Lisbonne principale Praca de Comercio place sur les rives de la rivière du Tage.
    La protestation est venue au Portugal après une semaine de semblables manifestations anti-austérité en Grèce, en Espagne et en Italie, les Européens du sud face à de plus en plus sombres conditions économiques dans les difficultés provoqué par la crise de la dette euro.

    Carlos dit que la manifestation a été l'un des plus grands organisée par la CGTP, le plus grand syndicat du Portugal, ces dernières années, mais il n'a donné aucun chiffre du nombre de personnes présentes. Praca de Comercio carré a une capacité d'environ 100.000 personnes, mais ce n'était pas tout à fait complet le samedi.

    Les protestations étaient plus petites que des marches dans tout le pays le 15 Septembre, immédiatement après la hausse d'impôt a été annoncée, ce qui a incité environ 500.000 personnes à descendre dans les rues.
    Le taux de chômage au Portugal a atteint un niveau record de plus de 15 pour cent que le pays a sombré dans cette année sa pire récession depuis les années 1970, sous le poids des réductions de dépenses et des hausses d'impôts.

    La colère par les Portugais à l'austérité est susceptible d'augmenter encore que le gouvernement prévoit maintenant que la récession se prolonger dans l'année prochaine avec peu de signes de croissance économique qui sortent d'un plan de sauvetage.
    Le gouvernement doit présenter son budget 2013 à la mi-Octobre.

    http://www.telegraph.co.uk/finance/financialcrisis/9576516/Thousands-of-Portuguese-protest-against-cuts.html#

    RépondreSupprimer
  17. G. Edward Griffin on Quick Fixes, the Looming Great War and Loss of Elite Moral Authority

    Sunday, Septembre 30, 2012 - avec Anthony Wile


    G. Edward GriffinThe Bell quotidien est heureux de vous présenter cette interview exclusive avec G. Edward Griffin.

    Introduction: G. Edward Griffin est un producteur de cinéma, auteur et conférencier politique. Il est le fondateur de la liberté de la Force internationale, un réseau d'activistes libertaires centré sur la promotion de la liberté individuelle. D'abord publié en 1994, M. Griffin best-seller financier, la créature de Jekyll Island, est un aspect sans les coups sont permis dans les rouages de la Réserve fédérale système bancaire, ou cartel si vous voulez. Contributions littéraires de M. Griffin est particulièrement remarquable étant donné la validité de sa vision et de la nature passionnant et troublant de l'époque dans laquelle nous vivons.

    Daily Bell: Faisons sauter en plein dedans Assistons-nous à l'inflation significative des prix, maintenant ?

    G. Edward Griffin: Cela dépend de comment vous définissez l'importance, je suppose. Je pense que c'est important. Mon sentiment personnel est que l'indice des prix est fortement altérée. Ils gardent de jouer avec la formule pour la rendre aussi bonne que possible, mais l'inflation est réelle, du moins ici dans les Etats, en ce qui concerne les principales composantes de ce que les gens achètent de vivre au jour le jour, comme les produits alimentaires, de l'essence et des vêtements, mon sentiment est que l'inflation est déjà à deux chiffres. Je pense que c'est dix pour cent, sinon plus. Je crois que cela est important, mais là encore ce n'est rien comparé à ce que je pense que nous allons voir.

    Il me semble que, probablement, au cours des deux prochaines années, nous allons vivre 15, 20, 25, 30 pour cent et ainsi de suite. Il peut être beaucoup plus élevé parce que j'ai le sentiment qu'il est un certain point de basculement où les gens viennent enfin se rendre compte - et ils le font toujours - dans les pays où la monnaie est de broyage vers le bas. Il s'agit de constituer un point, comme en Russie ou en Allemagne, par exemple, lorsque l'inflation était modeste et dans un délai d'un taux d'inflation de quelques semaines a été vraiment, vraiment hors de proportion. Il a été un facteur psychologique qui fait la différence. Rien d'autre hormis le niveau de prise de conscience que l'argent n'était pas bon. Donc, je sorte de pense que nous allons voir même influence psychologique comme ça ici, et probablement nous rattraper toute l'inflation qui aurait dû être sur le marché très rapidement.

    Daily Bell: Est-ce les élites courent à la peur ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. G. Edward Griffin: Je ne pense pas que les élites au pouvoir prennent peur, non. Je pense qu'ils sont très confiants que tout est sous contrôle. Je pense qu'ils ne sont pas préoccupés par la crise parce qu'ils veulent la crise, la crise fait partie du plan. La crise monétaire, la crise militaire, crise sociale, les tensions raciales, la crise criminalité, crise de l'environnement - ces choses tous les aliments dans leur plan parce que c'est ce qui effraie les gens et ce qui les rend passifs d'accepter tous ces programmes qu'ils offrent à élargir le gouvernement et augmentation impôts. Donc, je ne pense pas qu'ils ont peur. Je pense qu'ils se disent très confortablement que «tout est sur la bonne voie et les choses vont comme prévu, et exactement comme nous le voulions.

    Daily Bell: Est-ce que la banque centrale, l'économie tombent en panne ?

    G. Edward Griffin: Je pense que la réponse à cette question est oui. Il a été de faire disparaître depuis le jour où il a été créé, mais c'est une question de savoir comment il est évident et une question de degré de tolérance de la population sera pour lui permettre de continuer à s'effriter. Oui, ça vient vers le bas pour des défis très graves aux divers gouvernements qui tentent de comprendre comment patcher le navire, à colmater les trous. Peut-être que c'est un mauvais exemple. Peut-être que ce que je devrais dire, c'est qu'ils trouvent un moyen de continuer à pomper jusqu'à la bulle, ce qui rend la bulle aller plus grand afin de ne pas exploser. Il leur faut pomper plus grand parce que si ce n'est pas qu'ils perdent le contrôle.

    Maintenant, cela ne ressemble pas à une bonne réponse à votre question, mais je ne pense pas que parce que l'hypothèse en question, c'est que le système bancaire a fonctionné correctement dans le passé ou fonctionne correctement maintenant, ou il y a un certain moyen de sauver le système bancaire. Je pense que l'implication de cette question est que le système bancaire est ok, ou il a été ok, ou se défait aujourd'hui. Je pense que c'est l'hypothèse erronée parce que le système a été construit sur la fraude dès le début et, comme je l'ai dit, il a commencé à s'effriter à partir du jour même où il a été conçue. Je ne pense pas que nous devrions nous inquiéter sur la façon de sauver le système bancaire. Je pense que nous devrions réfléchir à comment nous pourrions le laisser souffler et de le faire sortir de notre chemin, et comment restaurer un véritable système bancaire sincère et non fondé sur la fraude et de favoritisme politique.

    Daily Bell: Pensez-vous que les élites sont de perdre l'autorité morale ?

    G. Edward Griffin: Je pense vraiment que les élites la perdent, s'ils ne l'ont pas déjà perdu l'autorité morale pour la plupart des gens le pensent. Maintenant, combien sont dans cette catégorie ? Permettez-moi de penser à cela. Les gens qui comprennent vraiment ce qui se passe dans les nouvelles que je ne pense pas avoir eu beaucoup de sentiment sur l'autorité morale des élites pour un long, long moment. Mais je pense que la grande majorité des personnes qui se tournent vers le gouvernement pour le salut, pour les prestations, pour son leadership et tout ce genre de chose ont encore d'en avoir en quelque sorte à l'arrière de leur esprit que ces dirigeants politiques et financiers sont à la recherche de leur mieux d'intérêt, ce grand groupe de personnes, indépendamment de la taille de ce groupe peut être. Je ne pense pas qu'ils perdent l'autorité morale.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  19. Je pense que c'est comme la situation décrite il y a 100 ans par Fredrick Bastiat dans son livre, Le Droit. Il a dit quand vous avez une société où les gens attendent le gouvernement à prendre soin d'eux et de résoudre tous les problèmes, alors quand les choses commencent à aller mauvais les gens blâment le gouvernement pour cela. Cela ne veut pas dire que le gouvernement perd l'autorité morale; cela signifie que les gens sont en colère contre le gouvernement. Ils disent: «Cette personne n'est pas de bien faire le travail nous allons donc trouver une autre personne qui sera" - essentiellement, nous allons commencer le passage d'un dictateur à l'autre. Ils veulent tous des dictateurs pour gérer leurs vies pour eux afin qu'ils donnent à ces gens, ces dictateurs, l'autorité morale pour diriger leurs vies et qu'ils ne s'opposent pas à cela, mais ils se fâchent contre eux parce qu'ils ne font pas un bon travail.

    Par exemple, vous voyez que dans notre élection cette année un candidat d'un parti est le candidat débattre de l'autre partie et ils parlent emplois. Ils disent: «Votez pour moi et je vais créer des emplois pour l'Amérique», comme si le président des États-Unis a le droit ou l'autorité ou le pouvoir de créer des emplois. Qui diable s'attend à ce que le président à créer des emplois ? Si les gens attendent du gouvernement ou le président à faire toutes ces choses pour eux et ils ne le font pas, elles deviennent folles à la présidence ou le dictateur, mais ils ne veulent pas changer le système. Je suis en train de faire ici une distinction entre cette autorité morale, je pense que beaucoup de gens continuent de l'accorder à leurs dirigeants, et le fait qu'ils se mettent en colère avec eux parce que leurs dirigeants ne leur donne pas assez d'avantages.

    Daily Bell: Est-ce que les élites ont l'intention de plonger le monde dans la guerre et la récession ?

    G. Edward Griffin: J'essaie d'être très précis dans ma pensée à ce sujet. Je pense que les élites sont prêtes à plonger le monde dans le chaos total, si nécessaire, pour maintenir leur contrôle. Ce n'est pas qu'ils veulent ou ce qu'ils entendent, mais ils n'ont aucun scrupule à son encontre si cela devient nécessaire. Ils ne s'intéressent pas vraiment à l'humanité; ils regardent le travailleur moyen comme un atout, comme du bétail dans une ferme ou une pièce de bétail. Ils ne veulent pas de secouer le bétail avec un aiguillon à bétail. Ce n'est pas qu'ils veulent faire, mais si les bovins sortent de la ligne, eh bien, où est le aiguillon ? Je pense que les gens qui sont vraiment la barque dans les grandes sociétés et les gouvernements du monde sont vraiment assez indifférent à la souffrance personnelle ou le lot personnelle de chaque citoyen. Ils parlent beaucoup sur le sujet, ils peuvent faire des discours à ce sujet, ils peuvent donner du bout des lèvres droits de l'homme et ces choses, mais quand les choses se gâtent, ils sont seulement préoccupés par une chose et c'est la perpétuation de leur propre pouvoir.

    Daily Bell: Qu'en est-il de Ron Paul ?

    G. Edward Griffin: Eh bien, qu'est-ce que nous avons appris ? Je pense que le côté positif, nous avons appris de la campagne de Ron Paul est que l'esprit de liberté n'est pas mort, en fait, il est bel et bien vivant. Nous avons vu une poursuite de sa croissance réel engagement aux principes de la liberté de la forme de ce mouvement de plus en plus derrière Ron Paul face à une forte opposition des médias, des milieux universitaires et les partis politiques eux-mêmes. Il m'a dit que le potentiel est là et je suis très encouragé par cela.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. La seule chose que j'ai appris de cela, et c'était très bien à l'air libre à chacun de voir, c'est que les dirigeants des deux parties sont totalement indifférent à la piétaille de leurs membres de son propre parti. Nous avons particulièrement vu au congrès républicain où ils ont eu certains programmes où ils voulaient libéraliser les règles pour les futures conventions de sorte qu'il serait plus difficile pour les candidats des minorités de même être nominé. Ils avaient déjà des règles qui rendaient plus difficile, mais ils avaient peur que Ron Paul allait répondre à ces exigences et maintenant ils veulent changer les règles pour le rendre encore plus difficile pour quiconque de le faire. Et il était clair que les membres de la base de la convention ne voulaient pas ça, mais tu pourrais dire par la façon dont le vote a été exécuté ils ne se soucient pas de ce que le vote était. Ils ont appelé à un vote à main levée, yay ou contre, et ça sonnait bien. Vous l'avez vu à la télévision. Un énorme bloc crié oui, un énorme bloc crié que dis-je encore le président dit: «Ça y est,« estime que les oui l'emportent et ils sont allés à la question suivante.

    Donc, ce genre de choses fait sortir au grand jour le fait que la direction du Parti républicain et les choses similaires se sont produites dans le Parti démocrate, aussi. Ils ne se soucient pas vraiment. Oh, attends - ce n'est pas vrai. Ils ne se soucient de ce que les membres du parti rang et le fichier veulent tant qu'ils peuvent les remplacer. Ils veulent s'assurer que seuls les gens qui viennent à la Convention ont le bon point de vue. En d'autres termes, il ne s'agit pas d'un processus démocratique et c'est quelque chose que tout le monde devrait avoir vu en plein air et une grande leçon à tirer de cette campagne.

    Daily Bell: Rand Paul ?

    G. Edward Griffin: Je n'ai pas trop de pensées à son sujet. J'aime tout Rand Paul signifie et je sais qu'il a été fortement influencé par son père. Je n'aime pas tout à propos de Rand Paul. Je n'aimais pas sa décision de soutenir la campagne de Romney, mais je peux comprendre que peut-être il pense que c'est nécessaire de recueillir une sorte de niche au sein du Parti républicain. Je pourrais être donc pas d'accord avec sa stratégie. En fait, c'est probablement une bonne raison, je ne suis pas en politique. Je voudrais juste rester sur le capital et sur tout être abattu au-dessus une petite question mineure, où si j'avais compromis sur quelque chose de mineur je pourrais être encore debout sur les grandes questions. Mais néanmoins, je tiens Rand Paul, et j'espère qu'il va devenir le point de ralliement pour la suite de la Révolution de Ron Paul.

    Daily Bell: Romney ?

    G. Edward Griffin: Eh bien, je connais à propos de Romney pour de nombreuses années et il est une créature totale de l'établissement, une créature totale du statu quo. Il a offert aucun changement important dans les grandes politiques de ce pays. Il représente la chose même qui est en train de détruire ce pays, et c'est à ce concours très faux entre républicains et démocrates. Je pense que M. Romney est jouer à ce jeu à merveille, donnant républicains conservateurs le faux sentiment que si ils ont juste voter pour lui tout va bien se passer.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. En réalité, je sais que M. Romney et M. Obama pense que presque exactement les mêmes choses sur presque tout, ou du moins sur des choses importantes. Les deux d'entre eux soutiennent la monnaie fiduciaire et tous deux ont en charge le système de la Réserve fédérale - ils ne veulent pas de changements là-bas. Ils ont tous deux de soutenir une politique étrangère agressive des États-Unis à l'étranger, ils veulent que nos troupes dans tous les pays du monde, ils veulent nous dominer le monde et ils veulent continuer ces guerres, les choses importantes.

    Une autre question importante est la souveraineté américaine. Allons-nous rester tant que nation indépendante, le Canada va rester une nation indépendante, tous les pays ne restent indépendants, ou deviendront-ils submergés et de perdre leur souveraineté dans l'ONU ? M. Romney et M. Obama sont d'accord sur ce point. Ils ont tous deux favorisé l'ONU. Je regarde donc les trois questions majeures, vraiment le plus grand d'eux tous, et je ne vois aucune différence entre Obama et Romney parce qu'il n'y a pas de différence entre le républicain et démocrate Parties au sommet.

    Daily Bell: Obama ?

    G. Edward Griffin: Eh bien, qu'est-ce que je peux dire à propos de Obama qui n'a pas déjà été dit ? Obama est un homme du côté gauche de l'échiquier politique qui croit en le collectivisme, le gouvernement grand et les petits individus, debout fermement contre M. Romney, qui se tient fermement sur le côté droit de l'échiquier politique, ce qui représente un gros gouvernement et les petites gens. Les deux ailes du même oiseau laid, appelé collectivisme. Obama joue son rôle à merveille. C'est quelqu'un de tous les conservateurs à la haine afin qu'ils voteront pour Romney et Romney joue son rôle admirablement comme quelqu'un de tous les progressistes et tous les libéraux à la haine afin qu'ils puissent voter pour Obama. Et dans ce processus rien ne change vraiment.

    Daily Bell: Jetons un coup d'oeil à travers le monde. Les Etats-Unis et dans le monde peut se diriger vers une dépression mondiale ? Sommes-nous dans un déjà ?

    G. Edward Griffin: Je crois que le mot dépression est un peu glissant et doit être défini. Je pense que nous sommes déjà en train profondément dans la dépression au niveau mondial. Il est vrai qu'il y a certaines petites poches où il est difficile de dire qu'il y a une dépression, mais ce ne sont que de petites poches. Je regarde autour de là où je vis et je suis très chanceux. Quand je conduis en ville, mais je ne vois rien de Mercedes et de BMW et toutes ces voitures de luxe. Tous ces restaurants sont chers sont chargés, mais je sais que c'est le dernier conseil peu de l'île qui n'a pas encore été englouti.

    L'eau monte autour de nous. Vous allez dans la plupart des Los Angeles et vous ne voyez pas ce genre de richesse à tous, et dans la plupart des pays on ne voit que, sauf dans les zones où l'élite et la classe dirigeante et la classe financière vivent. Je pense que, pour répondre à votre question, nous nous dirigeons de plus en plus profondément dans la dépression, peu importe la façon dont vous voulez définir ce mot, dans le sens où elle signifie des difficultés économiques pour les gens de plus en plus. Et nous allons continuer dans cette direction aussi longtemps que nous suivons les mêmes politiques économiques que nous avons suivi. Si nous tolérons les mêmes personnes dans la fonction publique, nous aurons les mêmes politiques.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  22. Daily Bell: La Chine est dirigée par un atterrissage brutal ?

    G. Edward Griffin: Je m'interroge sur l'hypothèse sous-jacente à cette question, car elle suppose que la Chine est maintenant de haut vol. Je pense que ce que nous avons vu dans les médias, les impressions que nous avons vu de cette grande prospérité en Chine, n'est pas aussi précis que la réalité. Je pense qu'une fois que vous sortez des villes, les centres touristiques et les centres financiers des grandes villes de la Chine et de sortir du pays, vous trouverez la misère et la pauvreté, le désespoir et la faim. La Chine n'a pas fait n'importe où près aussi bien que nous avons été informés par nos propres médias traditionnels. Je pense qu'ils ont et les Chinois eux-mêmes ont essayé de mettre en place eux-mêmes dans la vision du monde mais je pense aussi que la presse américaine a tenté de mettre en place la Chine et le montrer comme une sorte de lieu nouveau spectacle du monde. Je ne sais pas pourquoi, sauf si c'est le fait que la Chine est un communiste pays et c'est peut-être une façon indirecte de montrer au monde que le communisme n'est pas si mal, que peut-être le communisme est meilleur que le capitalisme, et puis nous sommes de retour à tous ces mots encore.

    Mais l'information que j'ai et surtout l'information des gens qui sont venus de la Chine est que l'apparence de la prospérité que nous voyons là est le plus souvent un aspect et il peut être vrai pour un très faible pourcentage de la population, mais c'est une image creuse. Beaucoup de ces grands immeubles de grande hauteur que nous voyons sont vides. Les gares qu'ils construisent dans les zones suburbaines sont vides, personne ne va à ces stations. Ils ont de beaux immeubles qu'ils ont construits, mais ils sont vides parce que personne ne peut se le permettre. Ainsi, lorsque vous demandez si la Chine est due à un atterrissage dur, je répondrais que je ne pense pas que la Chine n'a jamais décollé.

    Daily Bell: Si la Chine va déterminer ce qui peut arrêter une dépression mondiale ? Est l'économie américaine de rebondir comme on dit ?

    G. Edward Griffin: Je ne pense pas que l'économie américaine se redresse. Je ne sais pas qui il est, qui ils sont, à l'exception des personnes qui ont un intérêt direct dans le monde ayant croyons qu'il est. En d'autres termes, le secteur financier, bien sûr, et l'industrie de politique sont des groupes qui ont un intérêt direct dans la grande gardant le contenu des gens avec le statu quo. Donc, toute information ou tout avis de rédaction sur le fait que l'économie n'est pas rebonds sont leur répugne parce que cela pourrait amener les gens à dire: «Hé, il pourrait être temps pour un changement." Je pense que lorsque vous utilisez les mots », comme ils le disent,« nous devons jeter un regard attentif à qui «ils» sont que le disent.

    Beaucoup d'observateurs ne sont pas dans des positions au sein du secteur financier ou dans le secteur politique, juste des gens dans la rue, les reporters de journaux locaux, des gens d'affaires. Voir ce qu'ils disent et vous obtenez une toute autre histoire. Ce que j'essaie de dire, c'est que je ne pense pas que l'économie est en émergence à tous. Je pense que ce "ils" nous disent n'est pas vrai.

    Daily Bell: Ce qui frappe le plus dans le monde d'aujourd'hui, d'une manière générale ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. G. Edward Griffin: Eh bien, vous m'avez eu en nature d'une humeur négative ici et je suis un peu inquiet à ce sujet, mais je vais essayer d'être honnête. Je ne me considère comme un pessimiste et je ne me considère comme un optimiste. J'aime me considérer comme un réaliste, et je ne pense pas que nous pouvons résoudre nos problèmes en prétendant que les choses vont mieux qu'eux. Ce n'est pas seulement une réunion de vente où nous devons mettre un sourire et dire à tous que les ventes sont grands, tous vos amis font de grandes ventes et tout ce que vous avez à faire est de sortir de votre état d'esprit négatif, sortir et vendre, vendre, à vendre.

    Parfois, il y a des situations comme celle où le moral peut faire une différence. Mais quand il s'agit de l'économie, je pense que le rôle du moral fait une petite différence en termes d'optimisme sur le marché et la volonté de sortir et de dépenser votre argent. Mais les éléments les plus importants ne sont pas seulement psychologique, ils sont la productivité et du marché libre décisions orientées, la liberté de faire un investissement ou la liberté de faire un mauvais investissement ou pour faire un changement et ainsi de suite. Ces choses-là sont absentes dans notre société aujourd'hui, donc je ne sais pas comment répondre à votre question, sauf pour dire que je ne pense pas que l'économie se redresse et je ne pense pas prétendre qu'il est va aider de quelque façon.

    Daily Bell: Qu'est-ce qui se passe en Amérique ? Homeland Security continue à se développer. Où est-ce que plus autoritarisme vient-il ?

    G. Edward Griffin: Boy, ce sont des questions difficiles, mais ils sont de bonnes questions et ils sont les questions que personne ne veut poser, car ils ne veulent pas entendre la réponse. Personne ne veut entendre qu'il n'y a pas de solution miracle. Tout le monde veut dire: «Qu'allez-vous faire à ce sujet ?" et cela signifie que vas-tu faire à ce sujet avant de Novembre et les élections. Puis qui se résume à qui allez-vous voter ? Ils pensent que si vous cochez la case de droite, choisir le bon candidat ou de choisir le bon parti politique que tout va bien.

    Eh bien, nos problèmes sont beaucoup plus profonds que cela et donc les solutions sont beaucoup plus complexes que cela. Je ne pense pas que les solutions aux problèmes, au moins ici aux États-Unis, ont quelque chose à voir avec le vote pour le bon candidat parce que les principaux candidats, comme je l'ai déjà dit, les deux représentent essentiellement la même chose si c'est pas une option. Vous ne pouvez pas voter votre moyen de sortir de ce pétrin où nous sommes, car vous n'avez pas cette option dans la boîte de scrutin.

    Alors, quelle est la solution alors ? Eh bien, vous avez à vous assurer à la prochaine élection, ou celle d'après, ce que nous avons quelques options. Maintenant, c'est un processus à long terme. Les gens doivent se lever de leur fauteuil et à l'extérieur où les masses sont. Ils doivent faire des études, ils doivent faire un certain activisme, ils doivent se présenter aux élections et ils doivent remplacer les collectivistes qui sont en position de pouvoir pour que la prochaine fois que l'élection roule autour, vous aurez quelques options. Cela, personne ne veut entendre, car il représente beaucoup de travail, beaucoup de temps et beaucoup de sacrifices personnels.

    Daily Bell: Il semble que oui méthodique et délibérée. Qui est derrière tout ça ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  24. G. Edward Griffin: Je ne pense pas qu'il existe une seule personne derrière tout cela. Je pense que c'est un fait du système dans lequel nous vivons et je reviens utiliser le mot collectivisme. Le monde est en proie à cette idéologie appelé le collectivisme, l'idée que l'Etat est plus importante que l'individu et que l'individu doit être sacrifié, si nécessaire, pour le plus grand bien du plus grand nombre. Ce concept a pris dans le monde entier. Aussi longtemps que nous avons cette notion nous avons le concept qui le suit, qui est que le gouvernement doit être le solveur de tous les problèmes, le gouvernement est la source de tout bien, le gouvernement assure le leadership et nous devons faire ce que le gouvernement dit que c'est pour notre propre bien. Voilà pour la théorie. Maintenant, tant que ce gouvernement existe, devient un aimant, un aimant qui attire à lui la classe des prédateurs, des gens qui veulent gérer votre vie et la mienne et que vous souhaitez le faire légalement. Ils veulent prendre nos affaires, mais ils ne veulent pas aller en prison pour cela ils vont travailler pour le gouvernement.

    Maintenant, ils peuvent le faire légalement et ils viennent avec toutes sortes d'excuses - ils vont combattre le crime, ils peuvent lutter contre le terrorisme et ils vont lutter contre la destruction de la planète. Ils vont faire toutes ces choses que tout le monde les applaudit pour mais en réalité ce qu'ils font réellement, c'est qu'ils veulent nos affaires et ils veulent contrôler nos vies. Cela devient leur excuse pour cela. Ainsi, afin de vraiment apporter des changements, nous devons changer le système lui-même de sorte que l'aimant est désactivé.

    Tant que nous acceptons la philosophie du collectivisme, ce concept que le gouvernement grand a la solution pour tout, nous ne pourrons jamais résoudre nos problèmes. Ils ne fera que s'aggraver parce que l'aimant qui attire à elle tous cette classe prédateur va rester et les prédateurs vont rester. Ils viendront, ils vont grandir en nombre et nous serons la proie.

    Daily Bell: Que pensez-vous de prendre généralement sur la santé de l'Internet ces jours-ci ?

    G. Edward Griffin: L'Internet, je pense, se porte très bien ces jours-ci, mais elle montre des signes d'attaque. J'ai utilisé les prédateurs mot tout à l'heure et je vais continuer avec ça. Les prédateurs n'aiment pas l'Internet parce que c'est un moyen de communication qu'ils ne peuvent contrôler. Comme vous le savez, il y a eu beaucoup de discussions ces derniers temps au niveau national et au niveau international à l'ONU au sujet de pourquoi il est si important de contrôler l'Internet. Ils utilisent toutes ces bonnes excuses - ils veulent arrêter la pornographie enfantine, ils disent qu'il y a un cyber-terrorisme et toutes ces bonnes choses qu'ils veulent contrôler - mais vous et moi savons ce qu'ils veulent vraiment tout contrôler notre communication personnelle, et le reste de la c'est juste une excuse. Ils veulent mettre un frein à l'Internet de sorte qu'il ne s'agit plus d'un véhicule pour des gens comme moi d'exprimer mon point de vue. Donc, je suis inquiet pour la santé future de l'Internet et j'espère que plus de gens vont venir défendre l'Internet contre ces attaques, que nous connaissons sont à venir.

    Daily Bell: Quel est votre avis sur ces guerres d'expansion du Moyen-Orient ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. G. Edward Griffin: Oh, mon garçon. C'est une grande question. Au niveau général, je suppose que je dois dire que je suis aussi inquiet que quelqu'un d'autre parce qu'il ressemble certainement il se déplace vers une autre grande guerre mondiale, et les gens ont prédit que pendant une longue période. Je crains que, comme je suis sûr que les gens du Moyen-Orient sont aussi. Sur un plan plus subtil, je pense que la possibilité d'un grand conflit mondial est fait sur mesure pour l'ordre du jour des nouvel ordre mondial parce qu'ils veulent faire peur aux Daylights de la population - et quelle meilleure excuse pour amener les gens à arrêter de lire Bell Daily Nouvelles ou non filtré ?

    Ils vont convaincre les gens que nous sommes en guerre et nous ne pouvons pas tolérer ce genre de trucs plus. Nous n'avons qu'une seule chose à s'inquiéter maintenant et c'est comme ça pour sauver nos vies. Tout le monde va paniquer et dire que nous devons fermer la dissidence, nous devons rallier nos dirigeants et nous devons avoir l'unité si nous voulons survivre. Donc, je peux voir sur un plan plus subtil que ce grand, horrible catastrophe que nous avons tous peur peut être souhaitable de ce groupe maniaque qui tente de mettre sur pied ce qu'on appelle le nouvel ordre mondial.

    Daily Bell: Les nouveaux projets que vous voulez nous parler ?

    G. Edward Griffin: Quand ils arrivent à travers la lecture de Bell Quotidien, vos lecteurs doivent venir et vous inscrire à un abonnement gratuit à Nouvelles non filtré. Nous sommes très heureux de la réponse que nous avons eu à ce sujet et nous sommes à la recherche de nouveaux lecteurs. Vous pouvez trouver qu'à www.realityzone.com .

    Daily Bell: Un dernier mot ? Toutes les ressources que vous voulez parler ?

    G. Edward Griffin: Mes derniers mots sont: Je ne suis pas aussi pessimiste que je puisse paraître. Je ne fonde beaucoup d'espoir pour l'avenir parce que je vois une vague croissante de l'éveil et de compréhension. Tant que nous sommes conscients que la réforme ne va pas du jour au lendemain, si nous reconnaissons que la vraie réforme, une réforme durable, prendra sans doute une génération ou deux, alors il y a un grand motif de se réjouir car nous avons mis en place dès maintenant des idées et des structures et mouvements qui ne peuvent pas être arrêtés. C'est juste une question de peut-être une autre génération, et le travail que nous faisons maintenant est comme des graines qui poussent tous les arbres et puis plus tard tombent plus de graines et plantent plus d'arbres. Nous avons entamé un processus maintenant que d'ici une génération ou deux doit mûrir et ne peut pas être arrêté. La liberté est assurée.

    Daily Bell: Merci encore, Ed, pour avoir été si généreux avec votre temps. Nous sommes convaincus que nos lecteurs apprécient aussi.

    G. Edward Griffin: Eh bien, c'est très gentil de votre part. Merci.

    http://thedailybell.com/4368/Anthony-Wile-G-Edward-Griffin-on-Quick-Fixes-the-Looming-Great-War-and-Loss-of-Elite-Moral-Authority
    --------------------

    http://huemaurice5.blogspot.fr/2012/06/reveillez-vous.html

    RépondreSupprimer
  26. Principaux événements dans les prochaines semaines

    Soumis par Tyler Durden sur 30/09/2012 20:27 -0400


    Ce qui suit est une liste complète des événements clés à surveiller au cours des prochaines semaines - des événements qui pourraient avoir incidence très importante sur la façon dont la crise de la dette souveraine euro évolue.

    Septembre:

    Fin Septembre : Moody raison de conclure examen de la note souveraine espagnole. Moody avait l'intention de conclure son examen d'ici la fin de Septembre avec «le montant et les conditions du plan de soutien bancaire, y compris la taille potentielle de la responsabilité du gouvernement" étant un facteur clé dans la décision. Alors que les gouvernements n'ont pas fait des progrès étoffer un établissement de recapitalisation directe - en fait, ont créé une certaine ambiguïté quant à savoir si ce sera sans recours - il ya un risque non négligeable de Moody décide de déclasser l'Espagne. Moody actuellement les taux de Baa3 Espagne, la note la plus basse investment grade. Voir aussi l'article sur l'Espagne dans ce numéro de Focus Europe.

    28/29 Septembre : Conférence de l'UE socialiste leaders. A Bruxelles.

    Octobre:

    1 Octobre :. Septembre enquête PMI manufacturier va constituer un indicateur utile de la situation dans l'industrie manufacturière dans le dernier mois du T3 au «non-core» pays comme l'Italie et l'Espagne. L'estimation rapide implique une faiblesse dans les services plutôt que de fabrication.

    2 Octobre : vente aux enchères. Grèce projets de loi

    2 Octobre :. conférence des chefs Espagne régionaux de gouvernement , les négociations budgétaires entre Madrid et les gouvernements régionaux et l'appel à des élections anticipées en Catalogne (voir 25 Novembre entrée) ont mis l'accent renouvelé sur le marché des régions espagnoles. Les deux articles sur l'ordre du jour de la réunion sont la situation économique actuelle et l'avenir de l'UE, mais la réforme du système de financement régional actuel est susceptible d'être discuté.

    3 Octobre : Septembre PMI des services d'enquête.

    4 Octobre : vente aux enchères en Espagne. Obligations

    4 Octobre : Réunion du Conseil de gouverneurs de la BCE , suivie par l'annonce des taux d'intérêt et conférence de presse. Une autre occasion pour la BCE de considérer la position sur la politique, à la fois standard et non standard. Nous nous attendons à aucun changement de taux refi comme une coupure serait difficile à vendre au Conseil d'administration en raison de préoccupations au sujet de la hausse des anticipations d'inflation, surtout en Allemagne, à la suite OMT probable.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  27. 8 Octobre :. ESM Conseil des gouverneurs de la suite de l'approbation conditionnelle de l'ESM par la Cour constitutionnelle allemande, président de l'Eurogroupe Juncker a appelé la première réunion du Conseil des gouverneurs de l'ESM pour 8 Octobre. Le 27 Septembre le président allemand a ratifié le Traité ESM après que les responsables de la zone euro ont publié une déclaration réaffirmant les conditions fixées par la Cour constitutionnelle allemande. Le MES devrait donc être opérationnel d'ici la mi Octobre que les pays ont deux semaines pour payer dans les deux premières tranches de la prime d'émission, EUR32bn vaut au total, en soutenant EUR200bn des engagements de prêt.

    8-9 Octobre :. Eurogroupe / Ecofin réunions des ministres des Finances Notre attente est que certains compromis sera trouvé à apporter un certain soulagement à la Grèce. Sortie sera évitée. Toutefois, selon les observations de président de l'Eurogroupe Juncker le 14 Septembre les conclusions troïka sur la Grèce sont peu susceptibles d'être réalisés dans la première moitié de Octobre, mais "je l'espère" pas plus tard que Novembre. Cette pointe vers le sommet des dirigeants de l'UE les 18-19 Octobre comme le moment le plus propice pour prendre des décisions. La réunion ECOFIN Octobre était aussi lorsque des décisions devaient être prises sur la façon de réduire les coûts de financement des banques irlandaises traditionnelles, par exemple, par la permutation des billets pour les obligations du FESF. Ce courant semble trop ambitieux un délai aussi.

    9 Octobre : Des réunions annuelles FMI / Banque mondiale.

    9 Octobre : vente aux enchères Grèce. Bills

    10 Octobre : Hollande pour répondre à Rajoy. président français Hollande pour rencontrer ministre espagnol Mariano Rajoy à Paris.

    10 Octobre : vente aux enchères en Italie. Bills

    11 Octobre : vente aux enchères en Italie. Obligations

    16 Octobre : vente aux enchères en Espagne. Bills

    16 Octobre : vente aux enchères Grèce. Bills

    18 Octobre : vente aux enchères en Espagne. Obligations

    18-19 Octobre :. sommet des dirigeants de l'UE Cette apparaît comme étant la date clé politique pour l'UE de conclure l'examen du programme de prêts grecque. Susceptibles d'être à l'ordre du jour de cette réunion sont les propositions pour un régime commun de contrôle des banques en vertu de la BCE - ce sera la base d'un mécanisme de recapitalisation des banques directement dans l'avenir et la feuille de route euro seconde et plus détaillée intégration de Van Rompuy , M. Barroso, Juncker et M. Draghi.

    21 Octobre :. espagnols élections régionales au Pays Basque et en Galice organiser des élections.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. 23 Octobre : vente aux enchères en Espagne. Bills

    26 Octobre : vente aux enchères en Italie. Obligations

    28 octobre :. finlandaises élections municipales marchés seront particulièrement attentifs à la fortune du parti anti-UE des Vrais Finlandais. Lors des dernières élections municipales de 2008, le parti des Vrais Finlandais a augmenté sa part du vote, passant de 0,9% à 5,4%. Les sondages d'opinion ont mis cet été le soutien du parti dans la gamme 11-16%. Ce serait un swing moins importante à la FO par rapport aux élections législatives de Avril 011 lorsque la proportion du vote par rapport à l'élection précédente a augmenté de 4,1% à 19,1%. Dans citations sur Bloomberg le 31 Août 2012, finlandaise PM Katainen a tenté d'apaiser les craintes: Rescues »sont difficiles dans tous les pays, la Finlande ne fait pas exception». «Nous avons pris part à toutes les opérations de sauvetage et nous allons continuer à agir de manière responsable. Nous cherchons des moyens qui n'augmentent pas la responsabilité conjointe, mais nous voulons résoudre la crise ".

    29 Octobre : vente aux enchères en Italie. Bills

    30 Octobre : vente aux enchères en Italie. Obligations.

    fin Octobre (à confirmer) :. Chypre Troïka examen Le gouverneur de la Banque centrale de Chypre a déclaré que la banque vise à apporter des négociations avec les bailleurs de fonds internationaux de sauvetage à une conclusion d'ici la fin de Octobre. Ceci est en ligne avec espoir déjà exprimé par le ministre des Finances chypriote Vassos Shiarly.

    Novembre:

    4 Novembre : G20. ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales se réunit au Mexique.

    7 Novembre : Prévisions économiques de la Commission européenne.

    8 Novembre : vente aux enchères en Espagne. Obligations.

    8 Novembre : réunion du Conseil des gouverneurs , suivie par l'annonce des taux d'intérêt et conférence de presse.

    12/13 Novembre : l'Eurogroupe / Ecofin réunions des ministres des finances.

    13 novembre :. Italie enchères projets de loi

    13 Novembre : vente aux enchères. Grèce projets de loi

    14 Novembre : vente aux enchères en Italie. Obligations.

    15 Novembre : T3 rapports du PIB. Eurostat publiera son estimation flash de la zone euro la croissance du PIB pour le 3ème trimestre 2012. Notre estimation actuelle de -0,3% en glissement trimestriel.

    20 Novembre : vente aux enchères. Espagne Bills

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  29. 21 novembre :. aux enchères Espagne Obligations

    22-23 Novembre : Sommet des dirigeants de l'UE. Officiellement pour discuter du budget de l'UE pour la période 2014-2020, mais aussi une occasion d'aborder les politiques de crise.

    25 Novembre : Catalogne élections régionales. Des élections anticipées pour le parlement de la région autonome appelé par Arturo Mas, chef du gouvernement régional catalan.

    27 novembre :. Espagne enchères projets de loi

    27 novembre :. Italie enchères Obligations

    28 Novembre : vente aux enchères. Italie projets de loi

    29 Novembre : vente aux enchères en Italie . Obligations


    Source: Banque allemande

    http://www.zerohedge.com/news/2012-09-30/key-events-weeks-ahead

    RépondreSupprimer
  30. L'Europe de demander des sanctions contre l'américain Boeing sur les subventions

    Par NICOLA CLARK
    Publié: Septembre 27, 2012

    PARIS - L'Union européenne se sont rapprochés d'une guerre commerciale transatlantique, jeudi, affirmant qu'il chercherait à imposer jusqu'à 12 milliards de dollars par an à des sanctions contre les Etats-Unis en représailles à des subventions du gouvernement américain à Boeing.

    La Commission européenne, l'exécutif de l'UE, a déclaré qu'il était à la recherche des sanctions pour compenser l'impact des subventions illégales à Boeing qu'elle a dit Boeing un avantage injuste sur son grand rival européen Airbus. Le mouvement, qui fait suite à une menace contre l'Europe commerciale similaire effectué par Washington cette année, est la dernière salve dans une bataille de sept ans sur les subventions avions.

    Un corps Organisation mondiale du commerce d'appel a confirmé en Mars que Boeing avait reçu au moins 5 milliards de dollars de subventions abusives du gouvernement américain pour développer le 787 Dreamliner et les autres aéronefs. Mais dans une autre affaire, l'organisation a constaté que Airbus avait bénéficié de quatre décennies de subventions abusives des gouvernements européens. L'OMC a ordonné aux deux parties de mettre fin aux subventions.

    Dans un communiqué, la Commission européenne a déclaré qu'elle avait décidé de demander à l'OMC l'autorisation d'imposer des sanctions commerciales après avoir examiné une liste de remèdes présenté cette semaine par le représentant américain au Commerce - La Commission a déclaré les recours étaient insuffisantes.

    La Commission a déclaré qu'elle avait agi parce que'' les Etats-Unis n'avaient pas répondu à son obligation de retirer ses subventions illégales dans le secteur de l'aviation, comme l'exigent les règles de l'OMC qui clairement condamné les subventions américaines à Boeing.''

    Dans un communiqué, l'OMC a déclaré que la demande européenne devait être officiellement présenté lors d'une réunion du corps de l'organisme de règlement des différends le 23 octobre.

    L'OMC a également conclu que Airbus, une unité de la Défense aéronautique européenne et de l'Espace, a reçu 15 milliards de dollars sous forme de prêts des gouvernements européens à des taux d'intérêt inférieurs à ceux du marché, ainsi que plusieurs milliards de dollars de subventions pour la construction du très gros porteur A380 et cinq autres best- vendre des modèles.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  31. Le tribunal du commerce n'a pas quantifier les économies des taux d'intérêt plus bas, mais a déclaré que sans les prêts, Airbus n'aurait pas pu introduit un grand nombre de ses modèles quand il fait.

    En Avril, Washington a rejeté la liste de l'Union européenne des mesures correctives afin d'éliminer les subventions à Airbus que l'OMC avait jugées illégales. Le gouvernement américain a déclaré qu'il demanderait l'approbation de l'organisme de commerce d'imposer des 7 milliards de dollars à 10 milliards de dollars de mesures de rétorsion. Un panel de l'OMC devait se prononcer sur cette demande vers la fin de cette année.

    Le dimanche, le Bureau du représentant américain au Commerce a déclaré que Washington avait éliminé certains paiements que Boeing avait reçu du ministère de la Défense et de la National Aeronautics and Space Administration. Un certain nombre d'allégements fiscaux et les programmes de financement avantageux pour Boeing ont également été retirées, le représentant au commerce dit. La Commission européenne a annoncé mardi, cependant, que ces étapes n'ont pas totalement compensé les effets commerciaux défavorables à Airbus.

    Charlie Miller, un porte-parole de Boeing, a déclaré qu'il n'était pas surpris par la décision de l'Union, mais a refusé de donner d'autres commentaires.

    Nkenge Harmon, un porte-parole du bureau américain du commerce, a déclaré que Washington est resté'''' confiants que les mesures correctives annoncées dimanche avait amené les Etats-Unis dans le plein respect'''' avec ses obligations envers l'OMC.

    Dans un document déposé auprès de l'OMC, la Commission européenne n'a pas précisé quelle forme prendrait ses sanctions. Il a dit une liste sera rédigée'' en temps voulu'' et n'a pas dit quel type de biens et de services pourraient être ciblés.

    Dans un communiqué, Airbus a déclaré qu'il était reconnaissant à la Commission européenne pour'' prendre'' une action consécutive à son nom, mais a souligné qu'il était toujours prêt à rechercher un règlement négocié du différend.

    '' Nous regrettons que Boeing continue une bataille juridique qui aurait dû depuis longtemps résolu par un accord mutuel'', a déclaré Maggie Bergsma, une porte-parole d'Airbus. '' Nous avons fait des offres à maintes reprises, mais sont prêts à se battre à travers le cas de l'autre côté souhaite le faire.''

    Les experts en commerce ont dit qu'ils espéraient les deux parties finissent par retourner à la table des négociations.

    ''Compte tenu de la taille des réclamations pour dommages sur les deux côtés, mon sentiment est que l'affaire va devenir l'élément principal pour les négociations commerciales de l'UE aux États-Unis en 2013,'' Gary Clyde Hufbauer, senior fellow au Peterson Institute for International Economics à Washington , ledit par e-mail.
    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. Certains observateurs ont noté que la décision du Syndicat est venu à peine deux semaines après la société mère d'Airbus, EADS, a annoncé qu'il était en pourparlers au sujet d'un possible 49 milliards de dollars de fusion avec BAE Systems de la Grande-Bretagne. L'entité combinée aurait éclipser Boeing comme le plus grand du monde de la défense et de l'aérospatiale groupe.

    Mais alors que le moment était peut-être politiquement maladroit, peu d'analystes devraient le dernier commerce flare-up pour influencer les autorités américaines chargées de l'examen de la combinaison d'EADS et BAE Systems.

    ''Je préfère espérer que toutes ces décisions sont entre les mains des autorités indépendantes'', a déclaré Richard Aboulafia, un consultant en aérospatiale au sein du Teal Group à Fairfax, en Virginie. '' En ce moment, je ne pense pas que cela importe. Les deux parties vont continuer à faire exactement ce qu'ils veulent soutenir leurs industries dans les périodes économiques comme celles-ci.''

    http://www.nytimes.com/2012/09/28/business/global/europe-to-seek-sanctions-against-us-over-boeing-subsidies.html?_r=2&

    RépondreSupprimer
  33. Les protestations d'austérité touchent la France

    Mike Shedlock

    Suite aux protestations au Portugal, en Espagne et en Grèce, une vague de gauchistes marche à Paris contre l'austérité.
    Des milliers de militants de gauche ont défilé dans Paris le dimanche exigeant un référendum sur l'UE traité nouvelle discipline budgétaire dans la dernière d'une série de mesures anti-austérité protestations dans les pays touchés par la crise en zone euro. La démonstration, le plus grand rassemblement politique en France depuis les élections de mai a président socialiste François Hollande au pouvoir, suivie des manifestations dans les rues de Madrid et de Lisbonne, samedi. Le Front communiste soutenu par gauche et 60 autres organisations qui soutiennent le mars à Paris, des dizaines de milliers de supporters se sont déplacés pour la manifestation, programmée pour coïncider avec la l'ouverture cette semaine d'un débat parlementaire sur la ratification du traité fiscal, que M. Hollande avait initialement promis de renégocier. Jean-Luc Mélenchon, le leader du Front de gauche, a déclaré politiques d'austérité étaient «dangereux pour tous les peuples d'Europe». Exiger un vote sur le traité, il a ajouté: «La démocratie est plus malade que nous le pensions." Les analystes craignent que la récente recrudescence des troubles politiques au Portugal, en Espagne et en Grèce - où le parti néo-nazi Golden Dawn est passé à la troisième dans les enquêtes nationales -. pourrait être un signe de plus d'ennuis avant que les cycles répétés d'austérité mordre encore plus loin dans la vie quotidienne "Les fissures se montrent dans le tissu social et économique de l'Espagne", a déclaré Nicholas Spiro, un consultant basé à Londres, le risque souverain.

    "Le risque est que, en cherchant à maintenir autant que possible l'appropriation nationale des termes liés à tout [sauvetage de l'UE] programme, le gouvernement [du premier ministre] Mariano Rajoy exagère elle et déclenche une réaction encore plus intense sociale et politique." Au Portugal, des dizaines de milliers de syndicalistes s'est avéré sur la place centrale de Lisbonne pour une manifestation pacifique contre termes du pays 78 milliards € de l'UE et du FMI de sauvetage. syndicats grecs ont également promis d'organiser des manifestations grandes si le gouvernement va de l'avant avec une nouvelle austérité de 13,5 milliards € programme convenu la semaine dernière par le gouvernement de coalition. Les récents bouleversements au Portugal - où il y avait eu un large soutien bipartisan pour le sauvetage depuis son lancement il y a 16 mois - est venu comme

    http://finance.townhall.com/columnists/mikeshedlock/2012/10/01/austerity_protests_hit_france

    RépondreSupprimer
  34. Fiscal invisible Obama - Inflation

    Bruce Bialosky

    Le gouvernement fédéral - en fait, le Bureau of Labor Statistics (BLS) - vient d'annoncer que le taux d'inflation pour l'année se terminant Juillet 2012 était de 1,4% plupart d'entre nous ont dû se frotte les yeux en signe d'incrédulité quand on a vu ce nombre; que ces gens ne entrée d'un supermarché récemment ? Comment pourraient-ils sortir un tel chiffre avec la flambée des prix partout ? Ce qui nous amène à Ed. Butowsky, qui en a assez de ce qu'il croit être des chiffres trompeurs et a décidé de faire quelque chose à ce sujet.

    Butowsky, qui dirige les investissements Chapwood, s'est irrité de ce qu'il croit être intentionnellement calcul de l'inflation sous-gouvernementaux, et comment elle affecte non seulement ses investisseurs, mais les personnes âgées qui reçoivent des prestations de retraite. Il a décidé de regarder autour pour voir si quelqu'un d'autre a partagé ses soupçons, et est tombé sur la recherche menée par John Williams - pas le compositeur étoiles Wars - dont le travail peut être trouvé à www.shadowstats.com. M. Williams vend un bulletin qui contient ses calculs des chiffres de l'inflation réelle. Le terrain sur ses états site «Avez-vous jamais demandé pourquoi l'IPC, le PIB et le nombre d'emplois à l'encontre de vos données personnelles et expériences professionnelles ? Le problème réside dans partiale et comptable du gouvernement, souvent manipulés. "Butowsky savait qu'il était sur quelque chose.

    Nous avons appelé le BLS pour obtenir une compréhension de leur procédure. Ils nous ont informés qu'ils analysent les coûts 80.000 tous les mois, les comparer aux coûts équivalents pour l'exercice précédent, puis effectuent une pondération statistique basée sur l'impact relatif de chaque élément. Par exemple, l'élément le plus important dans leur analyse, c'est le logement qui, selon eux a augmenté de 2,8% depuis la mi-2011. Lorsque nous avons demandé à propos de la flambée des coûts de la nourriture, ils ont répondu que ces prix avaient augmenté de 1,9% pour l'alimentation à domicile et 2,9% pour dîner à l'extérieur. Bien sûr, ces augmentations varient selon les régions, et le BLS avoue franchement que leurs comparaisons de prix ne sont pas spécifiques à une région, mais sont destinés à produire un agrégat, le nombre pondéré pour la nation.
    Butowsky ne pas l'acheter. Il estime que même si l'indice des prix à la consommation (IPC) a été remanié à deux reprises au cours des 50 dernières années, il est encore loin du compte. Si les investisseurs visent simplement à obtenir des rendements qui dépassent un taux d'inflation artificiellement bas, alors la valeur réelle de leurs investissements finit par descendre. Plus important encore, Butowsky a déclaré: «C'est pourquoi les gens sont plus dépendants du gouvernement." Si leurs revenus ou leurs augmentations de salaire sont basées sur de faux numéros inflationnistes, ils finissent par se serra et doit chercher ailleurs pour équilibrer leurs budgets.

    Butowsky affirme qu '«ils ont manipulé l'IPC sous-estimer le montant de l'inflation depuis trois décennies." Il pense que la raison de cette distorsion est de minimiser les paiements de droits, qui ont coûté la vie augmente automatique qui sont fondés sur l'IPC. C'est pourquoi les personnes âgées ont de tels défis à joindre les deux bouts. Butowsky est très claire à ce sujet: «C'est une tentative délibérée de manipuler les paiements de transfert."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. Pour formaliser sa recherche, Butowsky a développé l'Indice Chapwood, qui mesure l'évolution des coûts des 500 premiers articles sur lequel vous dépensez de l'argent pour chacun des 50 plus grandes régions métropolitaines. Il calcule ensuite, sur une base trimestrielle, les hausses de prix réels (inflation) que la plupart des Américains vivent dans leurs régions d'origine. Il croit que le test de 25,000 articles trimestriels donne une idée beaucoup plus claire de l'inflation que nous connaissons. Son indice a le taux d'inflation pour le premier semestre de l'année 2012 allant de 3,6% à El Paso (TX) jusqu'à 8,3% à Fresno (CA), dans la plupart des régions métropolitaines se situant entre 5,5% et 7,5%. Rappelez-vous que c'est juste les six premiers mois de 2012.
    Si vous croyez que l'indice Chapwood ou le BLS IPC dépend de votre propre expérience. Pour ceux d'entre nous qui analysent ces choses, il est difficile de croire les chiffres du gouvernement sur une base purement macro-économique. Étant donné que M. Obama a été élu, la Réserve fédérale a trois fois plus d'argent imprimé sous le nom pittoresque de «quantitative easing» (QE1, QE2 QE3 et maintenant). Ils ont injecté un total de 1,5 milliards de dollars dans l'approvisionnement de l'argent avec un engagement de 40 milliards de dollars de plus par mois jusqu'à ce que l'économie renoue avec la croissance réelle. Lorsque cela se produit, l'inflation doit avoir lieu, et, croyez-nous, lorsque l'OPEP voit actions comme celle-ils grimper le prix de leur pétrole parce qu'ils savent qu'ils sont payés en dollars dévalués. Vous payez plus pour le gaz et le gouvernement reçoit de l'argent pour payer ses factures. C'est taxe cachée d'Obama et il incombe principalement à la classe moyenne, il nous dit qu'il protège.
    La manipulation du taux d'inflation n'a certainement pas commencé avec Obama, et au moment où il est devenu président il y avait déjà une distorsion systémique. Mais des déficits massifs Obama et la collusion de la Fed ont fait des choses manifestement pire.
    Mes amis, quand le gouvernement vous indique un numéro de l'inflation ou le chômage d'un nombre ou un montant du PIB qui n'a pas de sens, suivez votre instinct. Chercher ailleurs des informations solides, parce que le chiffre de Washington est probablement faux. Et lorsque le président Obama déclare qu'il a réduit les impôts de la classe moyenne se souvenir de son inflation causée par son imprudence dépassement a plus que compensé que l'argent dévalué que vous avez dans votre poche et les prix que vous payez à la pompe et une épicerie.

    http://townhall.com/columnists/brucebialosky/2012/10/01/obamas_hidden_tax__inflation

    RépondreSupprimer
  36. Le style de vie royal de Barack roi et le reste de la classe doré de Washington

    Daniel J. Mitchell


    Chemin du retour, en 2010, je suis éreinté du Prince Charles pour être le libéral ultime Limousine. Il vit des contribuables tout en voyageant sur des jets privés afin qu'il puisse pontifier sur la nécessité pour les gens ordinaires à vivre une vie plus sombre afin d'apaiser les dieux de l'environnement.

    Et si quelqu'un m'a interrogé sur le coût pour le contribuable de maintenir la famille royale d'Angleterre par rapport aux chiffres équivalents pour le président Obama et sa famille, je l'aurais deviné la famille royale était plus cher.

    J'aurais eu tort. Voici un extrait d'un article paru dans le Daily Caller.

    Les contribuables ont dépensé 1,4 milliards de dollars sur tout, de la dotation en personnel, de logement, de vol et de divertir le président Obama et sa famille l'année dernière, selon l'auteur d'un nouveau livre sur l'argent des contribuables, avantages présidentielles. En comparaison, les contribuables britanniques ont dépensé un peu $ 57,8 millions sur la famille royale. Auteur Robert Keith Gray écrit dans «Avantages présidentielles Allé Royal" que Barack Obama n'est pas le seul président à avoir profité des pièges coûteux de son bureau. Mais le montant d'argent dépensé sur la première famille, soutient-il, a augmenté énormément sous l'administration Obama et doit être freiné po Gris dit Le Daily Caller que la somme de 1,4 milliards de dollars dépensés sur la famille Obama l'année dernière est le coût "total de la présidence", affacturage le coût du «personnel plus important dans l'histoire de salaires les plus élevés jamais », une augmentation de 50 pour cent du nombre des tsars nommés et un Air Force One" fonctionner à la fréquence d'une conduite d'air prévu. "

    J'espère que ces chiffres sont faux. En effet, il ne serait pas juste d'ajouter le personnel politique de la Maison Blanche (même si je suis sûr que ça pourrait être réduit de moitié) lorsqu'on fait des comparaisons de la prise en charge et l'entretien de la famille Obama et la famille royale.
    Mais il y a certainement un gros noyau de vérité dans l'accusation selon laquelle les politiciens sont mènent des vies de privilège et d'élitisme par rapport aux paysans qui financent leur existence choyée.

    http://finance.townhall.com/columnists/danieljmitchell/2012/10/01/the_regal_lifestyle_of_king_barack_and_the_rest_of_washingtons_gilded_class

    RépondreSupprimer
  37. Nous sommes les 91 %: Seulement 9 % des américains coopèrent avec les sondeurs

    par Zombie
    30 Septembre 2012 - 14:57

    Une des plus étonnantes — et significative — statistique de cette campagne électorale est passée presque complètement inaperçue :
    Seulement 9 % des ménages échantillonnés ont donné une réponse aux sondeurs en 2012:
    Il est devenu de plus en plus difficile de communiquer avec les répondants potentiels et de les amener à participer. Le pourcentage des ménages dans un échantillon qui sont interviewés avec succès – le taux de réponse – a chuté dramatiquement. Le taux de réponse d'un sondage téléphonique typique était de 36 % en 1997 et est aujourd'hui juste 9 %.
    La baisse générale des taux de réponse est évidente à travers presque tous les types d'enquêtes, aux États-Unis et ailleurs. Dans le même temps, davantage d'efforts et de dépenses sont nécessaires pour atteindre même les taux de réponse diminuée d'aujourd'hui. Ces difficultés ont amené beaucoup à la question si des enquêtes sont en offrant une information exacte et impartiale.

    http://pjmedia.com/tatler/2012/09/30/we-are-the-91-only-9-of-americans-cooperate-with-pollsters/

    ------------
    Hahaha !

    RépondreSupprimer